Emmanuel ADEBAYOR : mue et mutation; vers un retour aux premiers amours?

Emmanuel ADEBAYOR…

    À l’évocation du nom de cette étoile du football, même à l’esprit de la vieille none des îles Vanouatou, il revient l’idée d’un attaquant rompu à la tâche qui trouvait toujours le moyens de se défaire des défenses les plus alertes.

    Mais Shéyi fut, plus qu’il n’est. Oui, nous parlons de cet homme à un temps pas présent parce que depuis un moment relativement long, Emmanuel ADEBAYOR n’est plus Emmanuel ADEBAYOR. Certes, l’homme garde toujours l’ora qui pèse à la nuque des défenseurs; mais à y voir de près, la lame autrefois tranchante du rejeton de Kodjoviakopé s’est entre-temps émoussée.
Shéyi, la mue en maître à jouer…


    Au commencement, l’homme qui a forcé la fin de la carrière du défenseur camerounais Raymond KALLA était un milieu de terrain. Sa mutation en avant-centre est l’oeuvre du champion du monde 1998, Didier DESCHAMPS qui alors entraîneur du club de la principauté Monaco a vu en l’homme, plus qu’il n’en avait l’air. Coup d’essai, coup de maître, le pari a réussi. Ainsi donc de l’AS MONACO jusqu’au REAL de MADRID en passant par ARSENAL et MANCHESTER CITY, Emmanuel ADEBAYOR a pu confirmer tout le bien que l’on pensait de lui. Même si dans les compétitions continentales, le capitaine de l’équipe nationale du Togo n’a pas eu un parcours très reluisant, il a toujours su se rendre pardonnable par ses coups de génies.
    Shéyi, la mutation en serviteur…


    À défaut de continuer d’être le goléador adulé du public sportif togolais, Shéyi Emmanuel ADEBAYOR que l’on a essayé  » d’enterrer » un peu trop tôt continue de prouver aux uns et autres qu’il reste vivant. Il le faisait savoir entre-temps lors d’un conférence de presse en ces termes: << s’il est quelqu’un qui doit me faire arrêter le football, c’est la nouvelle génération d’attaquants qui vient, c’est-à-dire les PLACCA FESSOU et autres. Il n’appartient pas à un quelconque coach de me mettre sur la touche.>>

    Et cette nouvelle génération d’attaquants, c’est précisément elle que le seul ballon d’or que le Togo ait connu à ce jour, a poussé de l’avant en cette dernière journée des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations Gabon 2017. Outre le fait d’avoir par manque de concentration loupé un penalty, il est apparu clair qu’ADEBAYOR a été l principal artisan de la victoire du Togo contre le Djibouti en ce dimanche après-midi du 04 septembre 2016. La vieille outre que l’on songeait a ranger à jamais s’est encore montrée très utile, ce qui jette la perspective d’une re-mutation de celui qui longtemps à régné sur l’attaque de l’équipe nationale du Togo.

    Plutôt que de le  laisser sur la touche pour ses dernière s contre performances, en l’occurrence son bilan d’un seul but en six mois passés avec le club anglais de CRYSTAL PALACE, Emmanuel ADEBAYOR au vu de ses dernières prestations a encore beaucoup  à donner comme ses lumineuses passes toujours servies sur un plateau d’or à ses futurs successeurs qui le lui rendent si bien en transformant ses passes en buts.

    Emmanuel ADEBAYOR, désormais milieu de terrain, pourquoi pas? Ne serait-ce pas une bonne expérience à tester?
                                                                               Gbégnédzéanyi.

1 Commentaire

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *